logo

Bien ou mal ?

Se poser continuellement des questions sur les raisons de l’existence du mal ne peut que nous affaiblir ; et vouloir le supprimer est une entreprise vouée d’avance à l’échec. En hiver, contre la pluie, la neige, la tempête, le froid, que fait-on ? Est-ce qu’on sort de chez nous pour ordonner aux forces de la nature de s’apaiser ? Dans les contes, oui, il y a des choses comme ça, mais dans la vie courante on s’occupe de sa maison, on la consolide, on vérifie l’isolation, on installe un bon chauffage, et ça y est, on est tranquille.
Eh bien, c’est ainsi que la sagesse nous dit d’agir avec le mal. Au lieu de lutter directement contre lui, il faut s’occuper seulement de devenir plus résistant, afin de mieux comprendre et d’agir mieux. Ainsi, un mal qui dans d’autres circonstances nous aurait terrassé, contribue au contraire à nous renforcer, nous ennoblir et améliorer notre santé.

Agnès Verfaillie.

Leave a Reply