logo

Le renoncement.

« Que pouvez-vous ajouter à un récipient qui est déjà plein ? Rien. Pour y verser un nouveau contenu, il faut d’abord le vider. Et il en est de même pour l’être humain : s’il ne se vide pas de ses défauts et de ses mauvaises habitudes, comment les vertus et les qualités divines pourront-elles venir s’installer en lui ? C’est là le sens du renoncement : renoncer, c’est se vider, se débarrasser de certains éléments préjudiciables à soi-même d’abord et aux autres, pour introduire à la place d’autres éléments plus purs, plus lumineux. Ceux qui ont compris le sens du renoncement cessent de penser qu’en renonçant à certains plaisirs ils seront malheureux. Non, au contraire, parce que ces plaisirs minuscules seront remplacés par des joies beaucoup plus grandes et d’une meilleure qualité. »

Agnès Verfaillie. La seule vie qui soit passionnante est la vie imaginaire.

Leave a Reply